CAP Fleuriste

Certificat d’aptitude professionnelle

Placé sur la tutelle du Ministère de l’Education Nationale, le CAP Fleuriste est un diplôme que l’on obtient après 2 ans de formation.

Une fois le CAP Fleuriste en poche, il est possible à son détenteur de devenir fleuriste et d’exercer une activité à la fois artistique et artisanale. Cette formation permet à l’apprenti fleuriste de maîtriser les principales techniques de son métier comme des techniques plus pointues. Il pourra exercer ses talents d’expert floral dans une entreprise de décoration, dans le rayon spécialisé d’une grande surface ou encore dans un magasin de fleurs. Le jeune fleuriste saura, à la fin de son apprentissage, prendre en main la réception de fleurs coupées, des arbustes et des différentes plantes de son magasin ou de son rayon. Il sera également chargé d’en prendre soin et de les entretenir. Le CAP Fleuriste aura également apporter à l’apprenti fleuriste un esprit artistique et créatif. Il saura sans problème réaliser des
créations florales adaptées aux besoins de ses clients grâce aux nombreuses techniques apprises. Le piquage, le montage et le dressage des arrangements floraux n’auront plus aucun secret pour lui. Le CAP Fleuriste permet enfin de maîtriser toutes les ficelles de la vente courante de fleurs et de plantes, de fidéliser sa clientèle, de la conseiller et de répondre à ses demandes. Un fleuriste se doit d’être un excellent gestionnaire, toujours en quête de qualité et d’efficacité et cherchant à assouvir les besoins de ses clients.

Où passer le CAP Fleuriste ?

Pour se former au métier de fleuriste, on dénombre pas moins de 99 établissements selon le site de l’ONISEP, répartis sur tous les territoires français, aussi bien France métropolitaine qu’à La Réunion ou encore en Guadeloupe ou à La Martinique. On compte 53 CFA – Centre de Formation des Apprentis -, 19 lycées, 17 lycée agricoles, 6 EREA – Établissement Régional d’Enseignement Adapté -, 3 MFR – Maison Familiale Rurale – et 1 CFPPA -Centre de Formation Professionnel et de Promotion Agricole -.

Pas moins de 66 établissements, toujours selon l’ONISEP, propose le CAP Fleuriste en apprentissage.

Que faire après un CAP Fleuriste ?

Bien que ce diplôme ouvre les portes de la vie active, il est tout de même possible d’approfondir son apprentissage après un CAP Fleuriste. Vous pouvez enfin continuer votre formation avec le BP Fleuriste – Brevet Professionnel – ou le BTM – Brevet Technique des métiers -.

  Revenir à la fiche métier Fleuriste

CAP Fleuriste : poser une question en ligne