Cordonnier

Fiche métier Cordonnier - Définition

Lorsqu’une chaussure est abîmée, c’est au cordonnier qu’on l’envoie pour la réparation. Ce professionnel continue encore aujorud’hui à occuper une place importante dans notre quotidien. Cette fiche métier cordonnier répond à vos différentes questions sur cette profession : Quelles sont les formations à suivre pour devenir cordonnier ? Quel est le salaire d’un cordonnier ? Quels sont les débouchés ?

Dans le cadre de son métier, le cordonnier utilise divers outils tels que le fraiseur, la machine à coudre, les tenailles, le marteau… C’est un professionnel de la réparation de chaussures. En effet, il intervient pour la réparation des chaussures décollées, le changement de semelle ou du talon du soulier… En somme, son rôle consiste à donner un nouveau visage à toute chaussure abîmée. Lorsqu’une chaussure lui est envoyée, il l’examine d’abord et informe le client des réparations à faire. Il donne le prix à payer et fixe ensuite un rendez-vous avec le client pour que ce dernier puisse retirer sa ou ses chaussure(s).

Le cordonnier ne doit pas être confondu avec le cordonnier-bottier car les deux n’ont pas le même rôle. Le second est chargé de la fabrication de bottes et de chaussures.

Par ailleurs, un cordonnier n’intervient pas seulement pour la réparation de chaussures, il travaille également à la réparation d’objets en cuir tels que les vêtements en cuir, les gants en cuir, les sacs en cuir, les ceintures en cuir…

Le cordonnier est aussi un commerçant qui vend des embouchoirs, des semelles intérieures, des lacets, des crèmes, des brosses, des chaussures… Il réalise également des travaux de teintures sur cuir. De nos jours, il fabrique également des cartes de visite et des tampons. Le cordonnier travaille le plus souvent seul. Mais en fonction du nombre de ses clients, il peut travailler en équipe.

L’exercice du métier de cordonnier n’est pas donné à tout le monde. Il faut surtout disposer de certaines compétences afin d’être une référence dans le domaine.

En premier lieu, il faut être en bonne santé et en forme. En effet, le cordonnier doit la plupart du temps se tenir debout. Il doit aussi faire face aux odeurs de solvants et de colle, à la poussière…

Il doit être précis dans ses gestes afin de réaliser un travail de qualité.

Avoir des qualités relationnelles est indispensable pour exercer ce métier. Il faut pouvoir discuter avec les fournisseurs, être à l’écoute des clients et les conseiller.

Il doit être également un bon commercial. De plus, il doit avoir des connaissances en gestion comptable et financière afin de mieux gérer son entreprise.

Formation Cordonnier - Devenir Cordonnier

Le métier de cordonnier exige de la précision et de la rigueur. Il est nécessaire d’avoir suivi une formation également pour devenir cordonnier. En France, les écoles de formation au métier de cordonnier sont nombreuses. Voici les différentes formations qui s’offrent à vous :

  • CAP Cordonnier-Bottier
  • CAP Chaussure
  • CAP Cordonnerie multiservices
  • CAP Maroquinerie
  • CAP Sellerie générale
  • CAP Vêtements de peau
  • BEP Métiers de la Mode, dominantes Maroquinerie, Chaussure et Sellerie

Il est également possible de suivre une formation de l’AFPA en Cordonnerie multiservice.

Débouchés et salaire d’un Cordonnier

Ce métier passionnant qu’est celui de coordonier est un métier principalement masculin. En effet, très peu de femmes pratique cette profession. Un cordonnier peut travailler dans une boutique atelier, dans un atelier de réparation minute, dans un centre commercial…

Ce professionnel de la chaussure est amené à évoluer après plusieurs années d’expérience dans le cadre de son métier. Il peut devenir chef d’équipe dans un atelier de production industrielle de chaussures. Il a également la possibilité de travailler à son propre compte.

Le salaire d’un cordonnier varie selon qu’il est débutant ou expérimenté, qu’il travaille à son propre compte ou pas… En général, un cordonnier débutant touche près de 1 500 euros par mois. Dans un atelier de production industrielle de chaussures, il peut gagner plus. Il peut gagner plus de 3 000 euros par mois s’il a une bonne renommée.

3 commentaires

  • chaboche aurelie
    Il y a 1 année

    Bonjour,

    Je suis vendeuse dans la chaussure depuis plus 10 ans. Je suis la 4ème génération de cette boutique, mon arrière-grand-père fabriquait les galoche et a formé mon grand-père. Ma mère a seulement appris les bases simples des réparations et refuse de me former.

    Nous avons sur place les machines et outils. Quand je rentre dans l’atelier de mon grand-père, je m’y assois des heures et je le revois faire. C’est pour cela que ça a toujours été, et que ça restera la chaussure. Je veux pas faire autre chose.

    Ma maman va prendre sa retraite bientôt et je commence à vraiment me poser les questions de ce qui me ferait vraiment envie. Je voudrai faire de la réparation et continuer la vente au magasin, et j’ai envie aussi de créer de petites fantaisies en cuir pour chaussures et voir pourquoi pas la chaussure en elle même.

    Je suis une maman de 2 enfants et isolée. Je peux donc pas me déplacer et partir pour me former dans les centres de formation.

    Pouvez vous m’aider ?

    • Marc Dubois
      Il y a 1 année

      Bonjour Aurélie,

      Nous vous invitons à jeter un coup d’œil à la liste des différentes formations de notre fiche-métier Cordonnier ci-dessus (paragraphe « Formation Cordonnier – Devenir Cordonnier ») puis ensuite à vous renseigner si ces formations sont présentes dans votre région et laquelle vous correspondrait le mieux.

      Excellente continuation à vous.

  • SheetalLofur
    Il y a 9 mois

    Bonjour,

    je suis Sheetal de l’Île Maurice. J’aimerais bien avoir une formation de cordonier malgré la distance. Est-ce possible, car j’aimerais de tout cœur apprendre ce métier. Pouvez-vous m’aider ?

    Merci d’avance.

Cordonnier : poser une question en ligne