Formation artisanat

Devenir artisan

L’artisanat est la première entreprise de France avec plus d’un million d’entreprises en 2015, regroupant 3,1 millions d’actifs, soit près de 10% de la population active. En 7 ans, pas moins de 430 000 emplois ont été créés dans ce secteur et, rien que sur l’année dernière, 200 000 apprentis ont été formés à l’artisanat et ont réalisé leur rêve : devenir artisan.

Les artisans occupent une place unique et un rôle très important dans notre société d’aujourd’hui. Chaque artisan – charpentier, plombier, couvreur, fleuriste, menuisier ou encore maçon – est le gardien d’une culture et de traditions anciennes qu’il ne cesse de perfectionner et de compléter avec de nouvelles techniques et technologies afin d’offrir à ses clients le meilleur produit fini possible. Les artisans s’adaptent aux changements du monde d’aujourd’hui et aux goûts de la clientèle pour façonner la société jour après jour.

Se former à un métier artisan requiert passion et patience afin de maîtriser parfaitement son art. L’artisanat regroupe pas moins de 150 savoir-faire différents allant du graphiste au conducteur d’engins en passant par le vitrier, le serrurier ou encore le cordonnier. Tous ces corps de métiers artisans sont regroupés en 4 grands secteurs :

Le boucher, le charcutier, le boulanger et le poissonnier sont tous des artisans de l’alimentation. Dans ce secteur très dynamique, une formation artisanat débouche le plus souvent sur une embauche immédiate. Ces professions mêlent proximité, confiance et savoir-faire et font partie, pour la plupart, du quotidien des français.
Le secteur du bâtiment est formé lui-même de 3 grandes familles de métiers : les artisans de l’équipement technique et électrique, les artisans du second œuvre et enfin ceux du gros œuvre. Canalisateur, carreleur-mosaïste, chauffagiste, électricien… tous sont des artisans du bâtiment.
Carrossier, céramiste, couturier et ébéniste sont quant à eux des artisans de la fabrication. Ce secteur se divise lui-même en 4 grands groupes : artisans du bois et de l’ameublement, artisans du textile, de l’habillement et du cuir et artisans travaillant les métaux. Le dernier groupe est constitué des artisans réalisant toutes les autres fabrications (papier, verre…).
Le dernier secteur est le secteur le plus féminisé de l’artisanat, il s’agit des services. Comme pour l’artisanat de la fabrication, on dénombre 4 grandes familles de services aux entreprises et aux particuliers : la réparation, le transport, la restauration des objets du patrimoine et les soins à la personne et aux biens. D’autres services existent aussi mais ne sont pas classés dans ces familles, c’est le cas du fleuriste et du photographe par exemple.
Ces 4 secteurs de l’artisanat sont des secteurs très dynamiques. De nombreux jeunes se forment à ces métiers et profitent de la forte demande du milieu pour concrétiser leur apprentissage artisanat avec une embauche.

Avec plus de 600 formations, l’artisanat offre un large choix de parcours pour devenir artisan. Se former à un métier des 4 secteurs est ouvert aussi bien aux filles comme aux garçons, et de nombreuses passerelles entre les différents diplômes et niveaux existent. L’apprenti artisan évolue comme bon lui semble, en fonction de son projet professionnel, en choisissant ses spécialités et savoir-faire. Il acquiert au fil du temps l’expérience nécessaire pour devenir un artisan reconnu et compétent.

L’apprentissage artisanat accueille aussi bien des jeunes que des personnes qui souhaitent se reconvertir. A tout moment, juste après le collège, au lycée ou bien même après le baccalauréat, une formation artisanat est toujours accessible et vous ouvre ses portes pour vous apprendre les ficelles du métier et vous transmettre des techniques traditionnelles et innovantes.

L’artisanat offre des apprentissages concrets et complets. Mêlant pratique et théorie, chaque formation vous permettra d’accéder au métier artisan de votre choix. Des artisans reconnus et expérimentés vous formeront et vous prépareront à devenir paysagiste, à devenir peintre en bâtiment, à devenir installateur sanitaire ou encore à devenir plâtrier.

Vous trouverez ci-dessous les fiches-métier pour chaque activité artisanale décrivant en détails chacune d’entre elles, les différentes formations à suivre, les débouchés…

3 commentaires

  • lissandri
    Il y a 2 années

    Il faut être conscient que les artisans du bâtiment sont particulièrement concernés par les risques professionnels et doivent être formés à cela. Le site Officiel-prevention.com a réalisé un dossier sur la prévention des risques professionnels des artisans du bâtiment. Vous pouvez le retrouver en cliquant ici : voir l’article.

  • Maréchal Martine
    Il y a 1 année

    A qui s’adresser pour une reconversion professionnelle dans la menuiserie quand on a 32 ans ?

    Il est difficile de trouver un maître d’apprentissage.

    • Marc Dubois
      Il y a 1 année

      Bonjour Martine,

      Pour avoir plus d’informations sur une reconversion professionnelle pour devenir menuisier, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’AFPA, l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes. Pour accéder à leur site, cliquez ici : site de l’AFPA.

      Aussi, durant nos recherches pour vous répondre, nous sommes tombés sur le blog d’une personne racontant sa reconversion professionnelle en ébéniste à l’âge de 41 ans. Peut-être son récit vous intéressera : Reconversion-ebenisterie.over-blog.com

      Toute l’équipe de Portailartisanat.fr vous souhaite toute la réussite possible dans votre nouveau projet.

      Excellente continuation à vous.

Formation artisanat : poser une question en ligne