Canalisateur

Fiche métier Canalisateur - Définition

Vous souhaitez devenir canalisateur ? Ce métier passionnant vous intéresse ? Sachez que vous n’êtes pas le seul. De plus en plus de jeunes sont attirés par cette profession. Cette fiche-métier canalisateur vous renseignera sur la nature précise de ce métier et répondra aux questions que vous pouvez vous poser : Quelle formation suivre pour devenir canalisateur ? Quels sont ses débouchés ? Quelle est le salaire d’un canalisateur ?

Le canalisateur est un spécialiste chargé de l’installation des canalisations qui assurent la distribution de l’eau potable de la commune vers les collectivités et les particuliers. La mission du canalisateur est de mettre en place des réseaux de distribution souterrains. Il s’occupe également des réseaux d’évacuation des eaux usées vers les stations d’épuration. En plus d’installer ces réseaux sousterrains, il intervient aussi dans la construction des châteaux d’eau, des aqueducs et des réservoirs. A cela, s’ajoute l’entretien des réseaux de canalisation où le canalisateur doit s’assurer qu’il n’y a pas d’éventuelles fuites ou d’autres défaillances.

Le canalisateur est chargé d’une autre mission : l’installation des câbles de télévisions, des conduites de gaz et des réseaux de câbles électriques.

Ce spécialiste exerce le plus souvent sur des chantiers d’entretien et d’amélioration ou encore sur des chantiers de constructions neuves. Il s’occupe de placer les tuyaux, de faire les raccordements et d’aménager des ouvertures pour faciliter l’accès aux réparations ou manœuvres d’entretien futures. Une fois les travaux effectués, le canalisateur remet en état la chaussée, les caniveaux et les trottoirs.

De nos jours, le canalisateur a recours à des techniques de plus en plus innovantes pour mener à bien ses différentes missions comme par exemple l’utilisation d’un scanner pour faciliter la pose de tuyaux en pente ou encore pour repérer des canalisations déjà existantes.

Le métier de canalisateur n’est pas un métier sans risque. Il est soumis à de nombreuses règles de sécurité et est le plus souvent obligé de porter un casque et des chaussures de sécurité. La plupart de ses missions se déroulent en plein air. Il travaille également beaucoup en sous-sol et dans des tranchées. Selon les chantiers, le canalisateur exerce aussi bien de jour comme de nuit.

Pour exercer le métier de canalisateur, il est nécessaire de maîtriser certaines compétences et de posséder des connaissances précises.

Tout d’abord, le métier de canalisateur étant un métier avant tout manuel, il faut donc être habile de ses mains. Ce spécialiste des canalisations est tout le temps en mouvement, avoir une bonne santé ainsi qu’une bonne condition physique sont donc un avantage certain pour pratiquer ce métier.

Aimer travailler en équipe et posséder l’esprit d’équipe est également un plus indéniable, voir primordial. Le canalisateur est amené à collaborer avec de nombreuses personnes. Il doit ainsi savoir s’adapter et réagir vite aux différentes situations. C’est un métier où il faut être polyvalent. De plus, il est recommandé de toujours se tenir à jour sur les nouvelles techniques et méthodes de travail ainsi que sur l’évolution du métier (nouveau matériel, sécurité…).

Formation Canalisateur - Devenir Canalisateur

Pour devenir canalisateur, il est nécessaire de suivre une formation professionnelles. Il en existe plusieurs en France :

  • CAP Constructeur en Canalisations des Travaux Publics
  • Bac pro Travaux Publics
  • BTS Bâtiment
  • BTS Travaux Publics
  • DUT Génie Civil – Construction Durable

Débouchés et salaire d’un Canalisateur

Une fois diplômé, un canalisateur trouve un emploi assez facilement. Il peut par exemple travailler pour une entreprise de terrassement, de réseaux ou encore de voiries. Après plusieurs années d’expérience, il est possible pour cet artisan d’évoluer et de monter en grade pour devenir chef d’équipe par exemple, ou encore chef de chantier. Un canalisateur peut également monter sa propre entreprise s’il le souhaite.

Le salaire d’un canalisateur varie en fonction de différents facteurs : son ancienneté, l’entreprise où il travaille… En général, au début de sa carrière, un canalisateur débutant touche environ 1 445€ brut mensuel. A cela peut s’ajouter des primes éventuelles.

Canalisateur : poser une question en ligne