Installateur sanitaire

Fiche métier Installateur sanitaire - Définition

Un installateur sanitaire est également appelé plombier. Cet artisan professionnel possède une place importante dans notre société actuelle et offre ses services de tous les jours aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Quelle est la nature précise du travail de l’installateur sanitaire ? Quelle formation suivre pour devenir installateur sanitaire ? Quels sont les débouchés ? Quelle est la rémunération d’un installateur sanitaire ? Cette fiche métier installateur sanitaire répond à toutes ces questions.

Un installateur sanitaire se présente comme un professionnel des installations sanitaires. En effet, le plombier est spécialisé dans l’installation des robinets, des tuyaux, des compteurs, des chauffe-eau… Il intervient souvent pour installer des piscines ou des salles de bains. Ce spécialiste offre ses services à divers endroits tels que les centres commerciaux, les locaux industriels, les maisons individuelles ou encore les immeubles. Son rôle consiste aussi à mener des opérations de canalisations du réseau d’eau à des installations privées, des systèmes industriels ou des appareils sanitaires.

Avant toute opération, l’installateur sanitaire tient compte des plans et schémas de l’architecte afin de localiser le parcours des canalisations ainsi que l’emplacement des appareils. Il s’assure ensuite que tout est conforme aux normes de sécurité. Après cela, ce spécialiste des installations sanitaires passe à l’étape suivante : la pose de conduites. Le plombier fait des trous qui vont servir à la pose des conduites, puis dessine des repères le long des planchers et des murs. Après avoir façonné la tuyauterie, il la soude afin de pouvoir la relier. Une fois que cela a été fait, le plombier s’assure qu’il n’y a pas de dysfonctionnement en vérifiant l’isolation et l’étanchéité. Au cas où tout fonctionne correctement, il pose les appareils sanitaires et réalise les derniers réglages ainsi que les raccordements électriques. Une autre des missions de ce professionnel est d’entretenir et de réparer les robinets, de changer les appareils défectueux, de résoudre les problèmes de fuites d’eau…

Le métier d’installateur sanitaire est un métier riche et passionnant. Il faut savoir qu’il est nécessaire de maîtriser certaines compétences afin d’exercer ce métier.

Tout d’abord, vous devez être disponible à tout moment et être mobile. En effet, vos clients peuvent vous appeler à n’importe quelle heure pour résoudre un problème. Il faut savoir qu’un installateur sanitaire travaille très souvent les samedis, dimanches et même les jours fériés.

En outre, être physiquement au point est nécessaire pour exercer ce métier. Vous serez amené, dans le cadre de votre travail, à vous mettre dans des positions inconfortables. Vous allez devoir aussi soulever des charges lourdes. Etre prudent est également une qualité que vous devez avoir.

Un installateur sanitaire doit pouvoir prendre des initiatives. Il doit aussi pouvoir s’adapter à chaque cas, être précis et être capable d’analyse rapidement d’où provient une fuite ou autre.

Formation Installateur sanitaire - Devenir Installateur sanitaire

Pour exercer le métier d’installateur sanitaire, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Jusqu’au bac, plusieurs formations peuvent vous permettre d’obtenir le CAP Installateur sanitaire, le CAP Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies renouvelables, la MC Maintenance en équipement thermique individuel ou la MC Zinguerie.

Avec un niveau bac, vous pouvez suivre des formations pour obtenir un bac professionnel Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques, un bac professionnel Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques, un BP Equipements sanitaires, un BP Métiers de la piscine ou encore un BP Monteur en installations de génie climatique.

Après le bac, vous pouvez suivre une formation pour obtenir un BTS Fluides, Energies et Environnements, option A – Génie Sanitaire et Thermique.

Débouchés et salaire d’un Installateur sanitaire

Un installateur sanitaire peut travailler dans une entreprise ou à son propre compte. Un plombier peut également évoluer après plusieurs années et devenir chef de chantier, conducteur de travaux, chef d’entreprise artisanale, plombier zingueur…

Le salaire d’un installateur sanitaire débutant est de 1 500 euros brut par mois.

Un commentaire

  • Arlettaz
    Il y a 3 semaines

    Madame, Monsieur,

    Bonjour,

    Je suis actuellement en cours d’installation à mon compte et d’ici la fin de l’année, je serais en possession des diplômes et titres professionnels suivant : CAP maçon du bâtit ancien et Titre professionnelle en électricien d’équipement.

    De plus, dans mon cursus, j’ai travaillé deux ans et six mois dans une entreprise spécialisée dans la pose d’équipement thermique.

    Je souhaiterais pouvoir également proposer un service installateur en équipement sanitaire.

    Ma problématique actuelle est que j’aimerais pouvoir exercer cette activité sans effectuer une formation de 1 voire 2 ans. Avez-vous des solutions à me proposer s’il vous plaît ?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse et vous prie, Madame Monsieur, d’accepter mes salutations distinguées.

Installateur sanitaire : poser une question en ligne